Les Entreprises du Patrimoine Vivant, un label à la hauteur des savoir-faire français.

Un label sous l’égide du ministère de l’économie et des finances.

 

C’est par la loi du 2 Août 2005, dite en faveur des PME, qu’un label a été créé afin de reconnaître et protéger nationalement, et internationalement, les savoir-faire français d’exception.

Sous l’égide du ministère de l’économie c’est le secrétaire d’État chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des services, des professions libérales et de la Consommation qui décerne la reconnaissance.

Les entreprises peuvent déposer un dossier pour leurs savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

 

Le patrimoine vivant, une appréciation aussi rigoureuse que prestigieuse.

 

L’objectif affiché de ce label est de soutenir le « Made in France » et ainsi favoriser les ventes à l’exportation. Cette distinction exigeante ne s’applique pas à toutes les entreprises ayant l’entièreté de leur production en France, seulement à celles qui produisent des biens à haute valeur ajoutée et respectant des conditions très strictes.

D’abord deux conditions légales que sont l’inscription au registre des métiers en France ainsi que l’exercice de la production, la transformation, la réparation ou la restauration de biens.

Enfin pour obtenir le label les entreprises doivent remplir trois conditions supplémentaires : détenir un patrimoine économique spécifique et un savoir-faire rare, notoire et indiscutable et être renommée en raison d’une dimension culturelle ou de leur localisation.

viaduc millau berceau ganterie entreprise du patrimoine vivant fabre causse

Le patrimoine vivant limité à sept secteurs mais couvrant de nombreux savoir-faire.

 

Selon la loi de 2005 les Equipements professionnels, le Patrimoine Bati, la Décoration, les Arts de la table, la Gastronomie et le Tabac, la Culture et les loisirs ainsi que la Mode et la Beauté entrent dans le champ d’application de cette distinction artisanale.

Dès 2006, des acteurs majeurs du savoir-faire français ont commencé à obtenir le label.

L’hôtellerie de luxe a été auréolée pour Le Bristol et Le Plaza Athénée à Paris, Le Negresco à Nice dans le sud-est, L’hôtel Palais à Biarritz dans le sud-ouest.

La mode évidemment, renommée pour sa haute couture a été distingué grâce à Hermès et Chanel mais aussi grâce au Gantier Fabre installé dans le bassin historique de Millau.

L’art de vivre à la française, plus particulièrement les arts de la table sont mis à l’honneur entre autres par la Cristallerie Saint-Louis et Baccarat. Christofle et Liberty mettent en exergue l’excellence du savoir-faire français en matière d’orfèvrerie.

L’art de bien boire est représenté entre autres par les Cassis Lejay Lagoute, champagne Louis Roderer, qui se marrient très bien ensemble par ailleurs.

champagne cristal louis roederer savoir-faire entreprise du patrimoine vivant

De nombreux avantages pour son développement

 

Pensé pour les PME de nombreux avantages découlent de la labellisation. Fiscaux d’abord, avec l’accès à un crédit d’impôt apprentissage supérieur aux autres entreprises ainsi qu’un crédit impôt création pour la création de nouveaux produits. Les Entreprise du Patrimoine Vivant, comme leur nom l’indique, sont incités à conserver les savoir-faire d’excellence par la formation d’apprentis et à innover par la création de produits répondant aux modes de vies modernes.

Des aides au financement de projets de développement, nationaux ou internationaux, font également parti des mesures d’accompagnement au cas par cas de ces entreprises. Le soutien à l’exportation et à la protection de la propriété intellectuelle, deux éléments clés du développement d’entreprises produisant des biens à haute valeur ajoutée sont assurés par Ubifrance et l’Institut national de la propriété intellectuelle, respectivement.