Pourquoi il ne faut pas rater l’exposition Tadao Ando au Centre Georges Pompidou

Share to Facebook Share to Twitter More...

teshima art museum Ryue Nishizawa architecture goutte

Nous vous avions déjà parlé de Tadao Andō, lorsque nous avions évoqué l’île-musée de Naoshima, et son importance dans la réussite de ce projet ambitieux. Nul doute que l’arrivée de la collection Pinault à Paris dans un écrin livré par l’architecte japonais bousculera tant les mondes de l’art et de l’architecture.

La présence d’un bâtiment du st-art-chitecte dans la capitale sera un facteur d’attractivité supplémentaire, on vous dit ce que Tadao a de si spécial.

Parce qu’il est un exemple d’autodidacte

 

« Je réalise mes architectures en me demandant comment je pourrais concevoir des choses qui restent gravées dans l’âme des hommes pour l’éternité », Tadao Andō.

 

Né en 1941, livré à lui-même par des parents absents, Andō découvre la matière et les volumes en trainant dans les boutiques artisanales de son quartier. Il devient ensuite boxeur professionnel et ses succès lui permettent de financer des voyages en Europe et aux États-Unis puis en Afrique, à la découverte des différentes architectures. De retour au Japon, il préfère apprendre seul l’architecture avec des livres empruntés chez des bouquinistes.

 

« Les habitations ? Ce n’est pas de l’architecture, ça. »

 

Azuma House inside Tadao Andō

 

 

 

 

A l’époque, au Japon, l’architecture est réservée aux bâtiments publics ou musées. Il va prouver pour la première fois que ni la taille ni l’objet de l’immeuble déterminent la qualité de sa construction. Mais simplement le fait qu’elle reçoive des hommes.

Parce qu’il remet le corps au centre de l’architecture

 

residence rokko II Kobe Tadao Andō

 

 

 

 

Remettre l’homme au cœur de l’architecture, de la construction ou de l’aménagement du territoire sont de bien jolis principes, sont souvent difficiles à réaliser en pratique. La solution que propose Andō est de remettre le corps au cœur de l’architecture. Pour exemple la résidence Rokko de Kobe qui suit la pente de la colline permettant ainsi à chacun d’avoir une perspective, en contradiction avec les littoraux plantés de hauts immeubles gâchant la vue au reste de la ville.

 

 

 

« …La lumière et l’ombre entrent, la pluie tombe, et toutes ces expériences que l’on fait dans cet espace sont pour moi quelque chose de grandiose », Tadao Andō.

 

tadao-ando church of light

 

 

 

Quand Mies van der Rohe dont il remet souvent en cause l’œuvre, ou même Le Corbusier, dont il admire le travail, ont utilisé les nouveaux matériaux pour construire plus grand ou pour que l’homme domine les espaces, Andō au contraire a toujours vise l’émotion et l’intégration dans le milieu naturel.

 

 

 

 

 

Il utilise les méthodes de construction moderne comme le béton armé, mais il y met de l’humain en le sculptant d’ombres et de lumière. Il écoute sa spiritualité, qui lui dit que l’homme son corps ses sens, doivent être au centre des constructions, mineures ou majeures.

 

Le grandiose c’est l’expérience vécue, le grandiose c’est l’expérience qui se répète à différentes heures de la journée, à différentes saisons.

Pour mieux apprécier la Bourse de commerce de Paris

 

Cinquante projets majeurs illustrés entre autres par cent quatre-vingts dessins et soixante-dix maquettes originales, détaillent l’œuvre et la vision architecturale de l’artiste né à Osaka. Toutes les conditions sont réunies pour mieux appréhender son travail et ainsi mieux apprécier le bâtiment qu’il va donner aux parisiens, et que nous pourrons admirer sous toutes ces coutures. Et pour patienter…

Informations pratiques

 

Tadao-Ando-Church-on-the-Water

 

 

Du 10 octobre au32 décembre 2018 – Galerie 3

 

 

 

 

HORAIRES

 

Ouvert tous les jours sauf les mardis, de 11h à 21h.

 

S’Y RENDRE

 

Place Georges-Pompidou

75004 Paris

Tél. : +33 (0) 1 44 78 12 33

 

TARIFS

 

Achats des billets en ligne.

 

Entrée Exposition :

Plein Tarif : 14 €

Tarif réduit : 11€

Partager cet article
Share to Facebook Share to Twitter More...