Ne Ratez pas l’exposition Artistes et Robots au Grand Palais.

Share to Facebook Share to Twitter More...

On ne sait pas toujours quoi faire le dimanche après-midi, le Louvre c’est trop grand, l’Orangerie trop petit, et puis de toute façon on a déjà plus ou moins tout vu. Pour se protéger des premières chaleurs abritez-vous sous la coupole du Grand Palais pour l’exposition événement de 2018, avant de vous rafraichir sous les colonnes dans un des plus beaux bars de Paris.

 

La machine à créer et la place de l’homme dans la société.

 

Si le travail de l’homme moderne a souvent été comparé à celui d’un robot et si l’un des sujets brulants du moment est l’humanisation des intelligences artificielles, on ne peut que se passionner pour cette exposition qui présente des machines à créer.

Elle pose de nombreuses questions comme : la machine peut-elle substituer l’artiste ? Mais aussi, est-ce que l’artiste pourra continuer de créer sans requérir à la machine ? Cela répond partiellement à l’intuition de Malraux à propos de l’art :

 

« Le dernier chemin (direct) de l’homme à l’homme »

 

Autrement dit, est-ce que la technologie est un nouvel outil pour l’artiste—comme le fusain le pinceau ou même la caméra—pour passer la barrière de la communication grâce à un art ? Ou alors est-ce que l’intelligence artificielle modifie la donne ? L’art ne semble plus être un domaine protégé de l’accélération moderne du temps.

 

Qu’est-ce que l’imagination artificielle ?

 

L’exposition qui présente l’état actuel de l’imagination artificielle présente en réalité trois types de créations : l’art robotique l’art génératif et l’art algorithmique.

La scénographie se découpe donc logiquement en trois séquences : les origines les premières machines à créer et enfin les évolutions récentes de l’intelligence artificielle.

 

L’art robotique, les gestes communs de l’homme et de la machine

 

Méta Matics Jean Tinguely

 

 

 

L’imagination artificielle trouve son origine dans les travaux de Jean Tinguely avec les Méta Matics, des machines à peindre. Étonnamment les mouvements du robot rappellent ceux de l’homme et interrogent. Le robot est alors un outil de création et une œuvre à part entière.

« L’absurdité́ totale, le côté́ dingue, autodestructif, répétitif, le côté́ jeu, sisyphien, des machines qui sont coincées dans leur va-et-vient : je me sens faire assez valablement partie de cette société́. Disons : mon travail en donne un commentaire salé, satirique, dans lequel entre beaucoup d’équivoque », Jean Tinguely

L’art génératif, au-delà de l’imagination de l’artiste

 

art génératif exposition artistes-robots-grand-palais 2018 artistes robots exhibition generative art

 

 

Elle se prolonge par le passage du robot mécanique au robot informatique. Toujours outil, l’artiste l’utilise pour démultiplier les possibles pour les générer des formes ou des mouvements à l’infini. L’expérimentation s’accélère, la technique recule. Dans cette démarche l’artiste abandonne une partie de son pouvoir de création à la machine.

L’art algorithmique, l’émancipation du robot.

 

Portrait Alan_Turing mathématicien père informatique Father of computing mathématician alan turing portray

 

 

 

 

L’idée née avec les travaux du mathématicien Alan Turing considéré comme le père de l’informatique et qui se demandait déjà si un calculateur pourrait penser.

 

 

 

 

 

michel Houellebecq La possibilité d'une île

 

 

 

 

Le transhumanisme, porté par le controversé Ray Kurzweil, s’est engouffré dans la brèche et imagine déjà un sur-homme immortels et téléchargeable. Michel Houellebecq s’en était déjà moqué dans La possibilité d’une île, l’art algorithmique à sa façon ironise sur le deep learning, la pensée des robots.

Informations pratiques

 

HORAIRES

 

Dimanche, lundi, jeudi, vendredi, samedi de 10h à 20h.

Mercredi de 10h à 22h.

Fermeture hebdomadaire le mardi

 

S’Y RENDRE

 

3, avenue du Général Eisenhower

75008 Paris

Serveur vocal : 00 33 (0)1 44 13 17 17

 

Métro

1/9 Franklin D. Roosevelt

1/13 Champs-Élysées – Clémenceau

RER C : Invalides

 

 

Stationnement

Parkings disponibles :

Rond-point des Champs-Élysées

Place de la Concorde

Parc François-1er

Alma Georges-V

Champs-Élysées Lincoln

Matignon

 

TARIFS

 

Billetterie en ligne

 

Entrée Exposition

Plein tarif : 14 €
Tarif réduit : 10 €

Partager cet article
Share to Facebook Share to Twitter More...